comparateur-mutuelle.site - Comparateur pour Mutuelle Familiale Gratuit



▼ VOS BESOINS ▼

Dépense annuel
en optique :
Soins dentaires :
Hospitalisation prévue cette année ?
Médecine non remboursée
(Osthéopatie, acupuncture...)
Dépassements d’honoraires ?

Comme tout assuré social, vous constatez que le régime de sécurité sociale obligatoire rembourse mal les frais relatifs à des soins pourtant nécessaires à votre bien-être et parfois indispensables pour votre santé. En effet, lorsque l’on est atteint de myopie, d’hypermétropie ou d’une autre pathologie de la vue, il faut porter des verres correcteurs pour lesquels la prise en charge de la sécurité sociale est très faible. Il en est malheureusement de même en ce qui concerne les prothèses dentaires et l’orthodontie. Certes, si vous étiez victime d’une agression au cours de laquelle vous vous feriez casser une dent, vous auriez droit à une indemnité versée par la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions, mais ce serait au terme une procédure lourde et complexe.

Enfin, si un membre de votre famille doit être hospitalisé, il faut anticiper cet événement pour bénéficier d’une bonne prise en charge afin que l’hospitalisation se déroule dans les meilleures conditions. Il est donc indispensable de souscrire une mutuelle pour votre famille.

Une mutuelle familiale est une assurance complémentaire santé personnalisée en fonction de la constitution de votre famille et des besoins médicaux de chacun de ses membres. Elle assure la prise en charge de tous les traitements médicaux, chirurgicaux ou dentaires dont les parents ou les enfants pourraient avoir besoin.

De plus, le chef de famille peut choisir une mutuelle unique pour toute sa famille, ce qui peut lui permettre de bénéficier de tarifs avantageux, surtout s’il a une famille nombreuse. Par ailleurs, les démarches de choix de la mutuelle et de souscription sont allégées.

En ce qui concerne les primes à payer à la mutuelle, elles sont calculées en fonction de la composition de la famille et de l’âge de chacun de ses membres, des garanties souhaitées ainsi que du profil médical des parents et des enfants. En effet, certaines mutuelles exigent que le souscripteur remplisse un questionnaire confidentiel sur lequel il devra signaler tous ses antécédents médicaux ainsi que ceux de son conjoint et de ses enfants. Il faut alors répondre avec sincérité, car toute omission ou inexactitude de nature à fausser l’appréciation du risque médical par la mutuelle risque de provoquer la nullité du contrat. Il en résulterait que l’assuré perdrait tout droit aux prestations versées par la mutuelle.

Les remboursements peuvent concerner les examens ou traitements désignés ci-après :

A) L’analyse des besoins de votre famille

Il faut toujours commencer par faire une prévision des frais médicaux et dentaires auxquels votre famille risque de devoir faire face. En conséquence, même si aucun des membres de votre foyer n’a eu de problème jusqu’à présent, il est conseillé de prendre les dispositions nécessaires pour que chacun de vos enfants bénéficie d’un examen des yeux et de la dentition. Ceci vous permettra de savoir si votre fils ou votre fille risque de devoir porter des lunettes ou un appareil dentaire. Pensez aussi à demander conseil à votre médecin.

D’autre part, il faut prendre en compte les sports pratiqués par votre famille ainsi que vos loisirs. Ainsi, si vous emmenez régulièrement votre famille aux sports d’hiver, vérifiez si la mutuelle qui vous semble intéressante couvre votre responsabilité civile et si vous serez bien remboursé si l’un de vos enfants se casse une jambe. Tenez également compte des risques liés aux sports pratiqués régulièrement par chacun des membres de votre famille (notamment si votre fils fait du rugby ou du motocross).

D’autre part, si vous faites souvent du bricolage pendant les week-ends, examinez les remboursements dont vous pourriez bénéficier en cas de blessure avec un outil électrique.

Par ailleurs, si vous souhaitez avoir un autre enfant, vérifiez le niveau de remboursement des examens pratiqués pendant la grossesse.

Enfin, il faut prévoir le risque d’hospitalisation. Il faut donc examiner de près les remboursements proposés par chaque mutuelle pour savoir si vous pourrez avoir une chambre individuelle ou être soigné dans une clinique privée réputée.

B) L’examen des services proposés par chaque mutuelle.

Il faut aussi vérifier si chacune des mutuelles comparées pratique des services de télétransmission ainsi que le tiers payant et si elle s’engage à régler directement votre clinique ou votre hôpital en cas d’hospitalisation. Ceci vous évitera de faire des avances de frais parfois élevées.

C) Le contrôle du niveau des remboursements.

Vous remarquerez que les mutuelles expriment leurs remboursements en pourcentage par rapport au tarif de convention de la sécurité sociale. Afin d’être sûr de bénéficier de remboursements suffisants, demandez le montant exact des sommes que chaque mutuelle s’engage à verser (notamment en ce qui concerne les frais d’optique, de prothèse dentaire ou d’orthodontie).

D) L’examen des tarifs et des prestations supplémentaires.

Il faut toujours vérifier si chaque mutuelle propose la gratuité à partir du 3e ou du 4e enfant et si elle s’engage à fournir des services d’assistance en cas de pathologie entraînant une hospitalisation ou en cas d’immobilisation prolongée d’un membre suite à une fracture.

E) La méthode à suivre

Après avoir bien évalué vos besoins et ceux de votre famille, la première démarche consiste à consulter un comparateur pour éliminer les organismes dont l’offre est inadaptée à votre cas. Ensuite, il faut examiner de près les contrats proposés par les mutuelles présélectionnées et bien vérifier leur adéquation par rapport à vos attentes. Enfin, faites votre choix en sélectionnant l’organisme qui vous donnera entière satisfaction moyennant le meilleur tarif.